La revue RJPENC n° 33…

…est disponible en téléchargement !

Articles également disponibles en téléchargement.

Connexion

Accueil

Éditorial n° 33

La Revue juridique, politique et économique de Nouvelle-Calédonie s’est enrichie depuis le dernier numéro de la fin de l’année 2018 d’une rubrique supplémentaire dénommée « Libres opinions » devant permettre à tout lecteur, tout citoyen, quelle que soit sa sensibilité et dans les limites de la bienséance, de pouvoir s’exprimer sur un sujet de son choix.

Le thème retenu pour ce premier numéro de la Revue juridique, politique et économique de Nouvelle-Calédonie de 2019 est celui de la jeunesse. Un thème que l’on peut considérer comme fédérateur après une année 2018 très politisée.

Dans ce numéro, la rubrique doctrine comporte des articles diversifiés. Tout d’abord, un sujet toujours d’actualité pour la Nouvelle-Calédonie, très récurrent, sur le consensus fédéral. Il s’agit d’un système politique qui a largement fait ses preuves dans le monde en permettant une union dans la diversité. Un autre développement se focalise sur un rappel du respect de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 qui stipule dans son article 8 : « La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée ». Il résulte de cette disposition qu’aucune poursuite pénale ne peut être intentée contre une action tant qu’une qualification ante n’a pas été élaborée pour l’interdire. Un autre article sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques dévoile que le Calédonien ne bénéficie pas de toute la protection qu’il est en droit d’attendre. Enfin, pour clore cette rubrique, un manifeste en faveur du fédéralisme est proposé pour une solution de conciliation entre les indépendantistes et les non-indépendantistes.

Le dossier pour lequel l’ensemble des principaux responsables politiques et des professionnels a été sollicité, est consacré à la « Jeunesse en Nouvelle-Calédonie ». Ce thème, que la Nouvelle-Calédonie soit en période électorale ou non, reste majeur tant la proportion de jeunes parmi la population est très importante. L’insertion des jeunes reste pour l’ensemble des responsables une priorité absolue. Le Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance est un ensemble de règles et d’actions à promouvoir en faveur de la jeunesse. Pour ce, il convient que tous les intervenants agissent ensemble pour obtenir une meilleure efficacité. Chaque institution, chaque collectivité, chaque groupement s’efforce de présenter un avenir en commun, s’efforce d’offrir à la jeunesse une vie communautaire qui permet un brassage de la vie citoyenne, un apprentissage de la solidarité entre générations. Ce dossier contient tout un panel d’analyses et de points de vue, du politique au responsable d’association.

Notre rubrique « Libres opinions » suscite un intérêt puisqu’un auteur nous donne son point de vue sur « La Charte des valeurs calédoniennes », comme étant susceptible d’être « l’échec d’une tentative de refondation du contrat social ».

Outre les chroniques de jurisprudence traditionnelles, la chronologie institutionnelle et la bibliographie, la chronique de droit coutumier kanak développe un article sur la place de la culture kanak.

Enfin, la rubrique « Documents », rend compte du premier anniversaire de l’Autorité de la concurrence avec le discours introductif du président du gouvernement et d’une synthèse de ce colloque sur la pratique du droit de la concurrence en Nouvelle-Calédonie et dans les autres collectivités françaises d’outre-mer.

Les responsables de la Revue juridique, politique et économique de Nouvelle-Calédonie souhaitent à ses lecteurs une réflexion attentive.

 

Robert Bertram,
Directeur de la RJPENC